Deux équipes de GEA Vienne ont participé à la sélection régionale du challenge AJE

Nous avons rencontré, par écrans interposés, deux équipes du DUT GEA Vienne, afin qu’ils nous racontent l’expérience qu’ils ont vécu en participant au challenge AJE. L’Association Jeunesse et Entreprises (AJE) propose, chaque année, un concours national à destination des étudiants afin qu’ils aient une meilleure connaissance du monde de l’entreprise à travers un cas de gestion de projet. Ces deux équipes se sont qualifiées pour les sélections régionales, à noter que l’ensemble des étudiants de deuxième année de DUT GEA Vienne ont participé au concours dans le cadre de leurs projets tuteurés, une première pour le site de Vienne.

Quel est le cahier des charges demandé par l’AJE pour participer au challenge ?

Nous avons pour objectif de mettre en avant une entreprise locale dans ses domaines de performance grâce à l’un de ses produits ou services phares. Nous collaborons directement avec une entreprise le tout encadré par des tuteurs.

Le challenge se déroule en plusieurs étapes : une sélection départementale avec le rendu d’un dossier qui répond à une problématique sur un thème précis, une sélection régionale avec un oral et enfin la finale nationale.

Comment avez-vous choisi l’entreprise ?

Équipe IESA : Nous étions intéressés par l’innovation. Nous avons prospecté de nombreuses entreprises et nous avons rencontré le responsable du secteur de la simulation qui est devenu notre tuteur. L’entreprise IESA accompagne ses clients en ingénierie, elle est spécialisée dans le contrôle de process industriels et la transformation digitale. Les projets gérés sont uniquement sur mesure et innovants. Nous avons choisi de promouvoir l’entreprise avec l’un de ses produits phares, le simulateur IFCEN, de l’entreprise éponyme. L’entreprise IFCEN est un client d’IESA, IFCEN est expert en formation, en recrutement et en conseil pour des sites nucléaires. IESA a élaboré pour ce client, un simulateur en réalité virtuelle qui permet de dispenser une formation sur le protocole d’accès à suivre lors de l’entrée dans une zone nucléaire.

Équipe Prézioso : Nous avons prospecté les entreprises en fonction de plusieurs critères spécifiques : situation géographique, ancienneté, nombre d’employés, cœur de métier atypique. Nous souhaitions orienter notre projet sur la Qualité, Sécurité et l’Environnement (QSE). Nous avons choisi Prézioso, marque du groupe Altrad. Il s’agit d’un fournisseur de services multidisciplinaires dans le secteur de la production d’énergie. L’engagement QSE chez Prézioso est fort et l’entreprise se donne les moyens d’aller au-delà des exigences légales. Le responsable QSE a été notre tuteur durant le projet. Notre mission a été de mettre en valeur la performance de l’entreprise en matière de QSE.

Vous avez travaillé en équipe comment vous êtes-vous répartis les tâches ?

Équipe IESA : Chacun avait une tâche définie : Laure coordonnait le projet, Icham était en communication avec les deux entreprises et Adèl faisait le lien avec l’AJE. Pour le reste nous avons travaillé en collaboration.

Équipe Prézioso : Nous avons effectué de nombreuses réunions entre les membres de notre groupe, mais également avec notre tuteur sur site. L’idée était de confronter la vision de notre groupe avec celle de notre tuteur afin de trouver un terrain d’entente pour mener à bien notre projet.  Ensuite, nous nous sommes fixé des deadlines afin de réaliser les actions à mener dans les temps. Nous avons également échangé avec différents interlocuteurs dans l’entreprise, ce qui nous a permis d’agrémenter notre collecte d’informations pour la rédaction du dossier. Nous avons aussi réalisé des visites de chantiers et interviewé un chef de chantier afin d’appréhender la réalité du terrain.

La pandémie a-t-elle impacté votre projet ? Si oui, comment avez-vous réussi à gérer cette contrainte ?

Équipe IESA : Nous avons eu peur que le projet et plus globalement le challenge soit arrêté, mais il a été maintenu. Nous avions finalisé notre dossier avant le mois de mars, c’est uniquement l’oral qui s’est déroulé en visioconférence. Donc notre contenu n’a pas été impacté.

Équipe Prézioso : Nous avions assez avancé sur le dossier, celui-ci était finalisé avant le confinement. Cependant, il y a eu un certain flou sur l’avenir du challenge et dans quelles conditions la suite pouvait être mise en place. Durant cette période nous avons gardé contact avec l’entreprise et notre tuteur a continué de nous soutenir. Concernant la présentation en visio, nous avons transformé cette contrainte en opportunité. En effet, nous avons proposé une présentation originale de l’entreprise, sous forme de journal télévisé. Il s’agissait d’une interview en direct d’un responsable QSE. Nicolas était le présentateur du journal, Paul le journaliste et Loan le responsable QSE.

Avez-vous rencontré des difficultés lors de ce projet ?

Équipe IESA : Notre contact, avec lequel nous collaborions chez IFCEN, était réservé quant à une collaboration avec des étudiants. Il était prudent quant aux informations sensibles, dues au secteur du nucléaire. Nous avons pris le temps d’expliquer le projet, et avons trouvé une solution commune, la rédaction d’une convention de confidentialité. Suite à la signature de cette convention, nous avons pu travailler en toute confiance.

Équipe Prézioso : C’était compliqué de trouver une entreprise locale qui répondait à tous les critères et qui était d’accord pour s’engager avec nous. La mise en place du projet était complexe car nous étions dans l’inconnu tant du côté des enseignants, que du nôtre. C’était la première fois que des étudiants participaient au challenge sur le site de Vienne. Ensuite, nous avons collecté énormément d’informations, nous avons dû faire un tri important et nous nous sommes beaucoup investis car nous ne connaissions pas le domaine de la QSE !

Comment s’est déroulé la présentation pour la sélection régionale ?

Équipe IESA : Nous avons fait un pitch de 5 min qui synthétisait tout le travail réalisé en amont. Notre pitch était complété d’une présentation power point sur laquelle nous avions intégré une vidéo qui permettait de voir la formation à l’intérieur du casque.

Équipe Prézioso : De notre côté, nous avons présenté notre oral comme une interview de journal télévisé.

Avez-vous utilisé des méthodes apprises en cours ?

Équipe IESA : Tout ce qui est en rapport avec la gestion de projet et notamment la planification, savoir quoi faire et quand.

Équipe Prézioso : Les cours de droit nous ont été utiles notamment pour la mise en place d’accord de confidentialité et pour garantir que les informations seraient utilisées uniquement dans le cadre du projet. Les cours d’informatique ainsi que de la gestion de projet. Un mélange de tous les cours au final.

Quels ont été les apports du challenge ?

Équipe IESA : Nous avons amélioré notre démarche de prospection, nous avons eu des refus et nous avons dû réajuster notre discours pour être percutants, simples et efficaces. Nous avons aimé le travail d’équipe et le fait d’entretenir une relation de travail sur du long terme (d’octobre à mai) avec une entreprise. Lors de la rédaction de notre dossier avons dû vulgariser et synthétiser notre travail qui portait un sujet complexe. Nous sommes fiers d’avoir collaboré avec IESA et d’avoir mené à bien le projet !

Équipe Prézioso : Le fait d’être en relation avec le milieu professionnel. Nous avons apprécié les moments d’échanges avec les différents personnels ainsi qu’avec notre tuteur. Le fait de découvrir également les métiers sur le terrain nous a permis d’illustrer toute notre collecte d’informations et d’apprendre les uns des autres. Nous avons développé une certaine rigueur et des responsabilités.

Comment pensez-vous valoriser votre participation au challenge ?

La collaboration entre un groupe d’étudiants et une entreprise locale est une valeur ajoutée à mettre sur le CV. Nous aimerions que la participation au challenge de l’AJE par les étudiants de DUT GEA Vienne soit pérennisée sur les prochaines années. Participer à ce type de projet est une expérience enrichissante tant du côté humain que professionnel. En effet, notre promotion de DUT souhaitait promouvoir des entreprises locales, mais sans association nous n’avions pas de poids face aux entreprises. M. Lardy nous a parlé du challenge AJE. C’est comme cela que nous nous sommes inscrits au challenge.

Comment envisagez-vous la suite du projet ?

Équipe IESA : Nous aimerions conserver ce réseau. Nous ne sommes pas sélectionnés pour la finale, mais nous avons vécu une très belle expérience. Merci à toutes les parties prenantes du projet !

Équipe Prézioso : Nous avons été sélectionnés pour la finale grâce à une vidéo que nous avons réalisée en collaboration avec Prézioso et qui mettait en avant le côté humain de cette dernière. Le jour de la finale, nous avons pitché par rapport à notre vidéo que nous avions envoyée en amont. Notre tuteur IESA était présent ainsi que le directeur des projets et le directeur du site de Vienne. Nous avons appris que nous avions fini deuxième en live YouTube.

Nous allons conserver le contact avec notre tuteur, il nous a déjà fait des recommandations pour la suite de notre cursus scolaire.

Groupe Prezioso : www.prezioso-linjebygg.com

Groupe IESA : www.iesa-group.com

 

 

http://https://youtu.be/71ZR_V_7JDk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *