Le goût du risque au féminin : une conférence pluri « elles »

Mardi 6 décembre 2016, les femmes étaient mises à l’honneur au travers de la conférence organisée par le Club Entreprises des IUT de Grenoble en partenariat avec les associations « Femmes Chefs d’Entreprises » et « Entreprendre au Féminin ».

Sur scène de l’amphithéâtre de la CCI de Grenoble, six femmes aux profils et parcours différents ont disposé de 15 minutes pour faire prendre conscience que la gente féminine a de réelles capacités à se dépasser et passer outre les inégalités encore trop présentes dans notre société.

  • Christina REBUFFET : Cette jeune américaine a créé sa start-up il y a moins d’un an. De par sa double culture, elle a pu nous donner son avis sur les différences de perceptions culturelles et notamment sur la place des femmes dans la société américaine ou française. Contrairement aux idées reçues, les femmes françaises se trouvent être plus entrepreneuses que leurs consœurs américaines !
  • Valérie ROBIN : Directrice générale du groupe REXOR, une entreprise composée en majorité d’hommes, cette dernière a abordé la question du management au féminin.
  • Sana Fathalla GHENIMA : Chef d’entreprise et dirigeante d’une société d’édition de logiciels, cette Tunisienne a lancé, après la révolution de 2010, le mouvement «femmes & leadership» qui travaille à l’émancipation de la femme tunisienne dans le monde de l’entreprise.
  • Marion GEORGET : Directrice de la Maison d’Arrêt de Varces dont la population carcérale est masculine. Marion Georget nous a expliqué que ce métier se féminisait et a insisté sur les enjeux de cette évolution.
  • Marylin VANTARD : Directrice adjointe de l’Institut des neurosciences à Grenoble et de GREnoble Excellence in Neurodegeneration (Center of Excellence in Neurodegeneration, COEN-GREEN). Cette biologiste a apporté son témoignage de femme exerçant dans un domaine où les évolutions de carrières sont différentes selon son genre.
  • Séverine LE LOARNE : Professeure associée à Grenoble École de Management, son domaine d’expertise est l’accompagnement de l’entrepreneuriat féminin. Elle a conclu la soirée par une synthèse sociologique.

Animée de façon originale par JDS Production sur le ton de l’humour, il a été démontré au public composé d’étudiant(e)s, de dirigeant(e)s d’entreprises et de professionnel(le)s, qu’aucun métier, qu’aucune activité, ne sont fermés aux femmes et que souvent, les freins sont dans la tête des hommes, mais peut-être également, dans celle des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *