Lionel FILIPPI Directeur de l’IUT2 vous présente ses vœux pour l’année 2017

Chères et chers Collègues !

 

L’équipe de direction et moi-même vous souhaitons une excellente année 2017 ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers ! Que cette année soit bénéfique et utile à vos projets ! Que 2017 soit synonyme de réussite et succès, de bonheur et santé, pour tous les personnels de l’IUT2 !

L’IUT2 au sein de l’UGA

Ça y est : l’UGA est bien née et vient de souffler sa première bougie. Cette année a été particulièrement éreintante pour nous tous et particulièrement les personnels administratifs en lien direct avec les services centraux de l’université. Mais elle l’a été également pour toutes et tous car ce changement nous a tous concernés de près ou de loin. Et cela n’est pas fini.

Rappelons que l’IUT2 était particulièrement prêt à relever le défi : nombre de personnels ont participé aux réunions préparatoires, ont apporté leur contribution et nous les en remercions. Ils continuent à le faire aujourd’hui au travers de la construction même de cette nouvelle entité qu’est l’UGA. Si ce nouvel environnement est propice à corriger certains des défauts des anciennes universités, il est également source d’anxiété par le changement même de certaines habitudes et ce, en bien ou en mal. Et il n’a pas encore livré tous ses secrets : de nombreux équilibres sont encore à construire, à retrouver, à consolider pour les personnels administratifs mais également pour les personnels enseignants.

Les places respectives de l’enseignement et de la recherche sont à nouveau questionnées : l’émergence de pôles scientifiques, les appels à projets pédagogiques ……. bref ces changements structurels viennent modifier l’exercice-même de nos métiers. Qu’en sera-t-il du rapport sciences dures, sciences humaines ? Qu’en sera-t-il de cette fameuse subsidiarité dans la définition de l’offre de formation notamment quand la masse salariale devient une contrainte et quand les finances publiques tendent à se raréfier ? Qu’en sera-t-il également de l’exercice même des prérogatives d’une direction de composante dans ce grand ensemble ?

Notre chance est assurément d’être un IUT et de bénéficier du soutien des autres IUT de l’UGA. A nous trois, nous devenons une des forces les plus significatives de la nouvelle université. A nous de saisir cette opportunité en densifiant ce pôle que constituent désormais les IUT. Nous sommes déjà dans l’action quand les IUT co-rédigent un inter-Com (Contrat d’objectifs et de moyens) et définissent ensemble une stratégie commune autour de projets partagés tels que la L3 en alternance, la L3 internationale, la troisième voie, l’approche par compétences …. Et cela, c’est sans compter l’alignement avec les IUT savoyards toujours actifs au sein de l’association des IUT du sillon alpin.

Comme évoqué l’année dernière dans ces mêmes vœux, notre objectif principal demeure le même : écarter tout risque de banalisation de notre composante dans ce grand ensemble qu’est l’UGA et la COMUE. Comment ? En faisant de l’IUT et des IUT des opérateurs incontournables de la professionnalisation à bac+3. Désormais, l’IUT2 porte ce discours non plus tout seul mais de concert avec l’IUT1 et l’IUT de Valence. Certains affirment que tout seul on va plus vite et qu’ensemble on va plus loin. S’il est vrai que l’IUT2 n’a pas été aidé pour développer ses projets rapidement au sein de l’UPMF, gageons qu’ensemble, nous puissions asseoir pour longtemps notre rôle dans la formation d’un encadrement intermédiaire pour toute l’UGA. Mais pas que….

L’IUT de demain plus que jamais en marche !

Notre stratégie institutionnelle, définie depuis 2013 grâce au projet « IUT de demain », est aujourd’hui alignée avec celles des autres IUT, de l’UGA, de l’ADIUT et du ministère. Les perspectives sont belles. C’est pourquoi, il faut continuer à creuser notre sillon, patiemment. Peu à peu la mise en œuvre des idées qui ont émergé du projet « IUT de demain » va éclairer cette stratégie et en démontrer, nous l’espérons, la pertinence et l’utilité pour les étudiants. Cette stratégie se nourrit de l’histoire de l’IUT. 2016 aura permis de mieux nous connaître au travers d’un important travail de rédaction qui détaille les projets de l’IUT2 sur notre intranet institutionnel mais surtout au travers de la rédaction d’un ouvrage qui retrace l’histoire de notre institution (et qui sera distribué à chacune et chacun). Cet exercice permet de mettre en perspective les réalisations des bâtisseurs de notre IUT et l’action actuelle.

Nous vous proposons de rythmer les prochaines années autour de thématiques structurantes : si l’année 2016 a été l’inauguration du Centre de Compétences et des Métiers, projet initié il y a plus de deux ans, 2017 doit être l’année de mise en valeur du Club des entreprises, 2018, celle du e-portfolio et du nouvel environnement numérique professionnel, 2019, celle de l’innovation pédagogique par l’essaimage de nouvelles salles de créativité et 2020, celle du learning centre et du projet campus centre-ville. Les dialogues de gestion des années à venir s’inscriront dans ce cadre et permettront ainsi de valoriser l’action et la contribution de chaque département et service à ces objectifs partagés.

Comme annoncé il y a un an pour les vœux de 2016, l’IUT2 pourra ainsi travailler à asseoir sa stratégie et son organisation interne autour de projets structurants qui d’une part consolident et développent les réseaux professionnels (Club des entreprises) grâce à la promotion des métiers et des compétences associées (e-portfolio) et d’autre part renforcent la synergie des équipes administratives et enseignantes grâce à une innovation dès aujourd’hui rendue possible (learning lab, learning center).

Dans l’immédiat, l’année 2017 s’engage sur des projets d’offres de formation (L3 alternance, L3 internationale…) dont l’aboutissement renforcerait à la fois les IUT dans l’accomplissement de leurs missions mais également l’UGA dans sa volonté d’afficher l’encadrement intermédiaire comme objectif stratégique.

Ne nous y trompons pas : notre ambition est non seulement de devenir le principal opérateur de formation d’un encadrement intermédiaire dont notre territoire et les entreprises ont tant besoin. Mais elle est également de faire de l’encadrement intermédiaire un objectif de formation valorisé pour tout étudiant de l’UGA, objectif qui devient ici une étape dans un processus de formation tout au long de la vie. Cette ambition que nous portons devient en effet celle de l’UGA quand la sélection en master1 devient la règle et que la sortie à Bac+3 doit être valorisée. Le cursus de licence ne peut plus être un outil de sélection pour alimenter des masters : il doit devenir un objectif en soi, attrayant pour nos étudiants quand ils ont la certitude de pouvoir reprendre leurs études après une première expérience professionnelle dans un dispositif de troisième voie.

Chères et chers collègues, sincèrement, meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

Pour l’équipe de direction de l’IUT2, Lionel FILIPPI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *