Entreprises, chercheurs, enseignants, administratifs et étudiants, se sont entretenus à l’IUT.

Une journée d’études a été organisée le 7 avril 2016 en partenariat avec le Centre de Recherche sur l’Imaginaire (CRI) et les enseignants d’expression-communication dans le cadre du cinquantenaire des IUT de Grenoble :

visuelentretienS’ENTRE-TENIR EN CONTEXTES PROFESSIONNELS : RENCONTRE OU MISE EN BOITE ?

La question posée était de savoir si une réelle rencontre était possible dans un entretien, malgré les tensions liées aux enjeux de ce type de situation, ce qui nécessiterait de chercher à vraiment connaître la personne avec qui l’on s’entretient, avec réciprocité,  et donc de laisser place à une certaine créativité, à une liberté d’expression et une grande ouverture. Ou alors, est-ce que l’entretien est uniquement une situation où l’on « met en boîte » l’individu que l’on interroge, en vérifiant qu’il rentre bien dans des cases pré-établies, qu’il correspond bien à des critères déterminés, et avec un cadre de déroulement de l’entretien parfaitement programmé à l’avance.

Voir l’annonce de cette journée sur le site des 50 ans des IUT de Grenoble pour en savoir plus sur cette problématique

Le matin et en début d’après-midi, directrices de ressources humaines d’entreprises, avocat, clinicien, ancien journaliste, philosophe, spécialiste de l’entretien social, expert de jury de concours administratif, ont témoigné, des différentes formes d’entretien les concernant plus particulièrement dans le cadre de leur métier. Ils ont pu échanger, discuter et mener une réflexion avec les enseignants, chercheurs et administratifs présents.

L’après-midi, une présentation de travaux sur les entretiens en contextes pédagogiques a laissé place à des analyses de vidéos de simulations d’entretiens entre des étudiants et des professionnels réalisées au sein de plusieurs départements de formation de l’IUT2.

Le Club Entreprises de Grenoble a clôturé la journée, en présence d’étudiants, de deux DRH de groupes différents, d’enseignants d’expression-communication et de langues, et d’administratifs des IUT.

En conclusion de cette journée, dans la majorité des cas d’entretien, la rencontre a réellement lieu, et même, elle est nécessaire à sa réussite.

Des directrices de ressources humaines ont rapporté lors de cette journée qu’elles cherchent à démystifier l’exercice de l’entretien. Leur objectif est de mettre à l’aise les participants afin qu’ils parlent librement et en confiance, et qu’ils renversent la situation de l’entretien en interrogeant à leur tour le manager ou le responsable RH qui conduit l’entretien. Ceux qui mènent ces entretiens laissent à certains moments les participants prendre les reines, apporter des sujets autres que ceux initialement prévus… Dans certains cas, comme par exemple pour des entretiens de licenciement, alors que l’entreprise souhaitait initialement licencier son salarié, il arrive que suite aux éléments apportés cette sanction soit annulée. Parfois, suite à un entretien de recrutement, il arrive que ce soit le candidat lui-même qui ne souhaite plus intégrer l’entreprise, car grâce à la « rencontre » des personnes avec qui il devrait travailler en cas de réussite, il s’est rendu compte que l’entreprise ne lui correspondait pas.

Quoi qu’il en soit, la journée a été intense, les débats parfois passionnés mais chacun a pu exprimer son avis et apporter quelque chose lors de cette belle rencontre du 7 avril. Comme le disait en introduction Patrick PIERSON, le Directeur de l’IUT1, les deux IUT de Grenoble seront amenés de plus en plus à organiser ensemble des manifestations comme celles-ci,  qui réuniront des professionnels, des étudiants, des enseignants, des chercheurs et des administratifs.

Suite à cette manifestation une publication scientifique sera réalisée. Une autre journée d’études de ce type est envisagée pour l’année prochaine. A suivre !

Revoir quelques photos de la journée sur Twitter avec le hashtag #entre2iut ou en cliquant sur le lien suivant : https://twitter.com/search?q=entre2iut&src=typd&lang=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *