Vœux du Directeur

Vœux 2015

Très chères et chers collègues,

C’est avec plaisir que j’écris ces quelques lignes. Je suis en effet convaincu que le travail réalisé ces dernières années permettra à notre IUT de faire face aux nouveaux défis qui se présentent à lui avec l’avènement de la future UGA (Université de Grenoble-Alpes). D’y faire face, mais aussi d’en être un acteur de premier plan, car l’UGA sans les IUT ne sera pas l’UGA !

Les IUT du sillon alpin sont liés aujourd’hui par une destinée commune : c’est grâce et par l’affirmation du rôle de cette association, que la professionnalisation sera visible et vivante au sein de ce grand ensemble que sera l’UGA. Dans le même temps, il devient de plus en plus certain que notre établissement de rattachement ne sera plus l’UPMF dès 2016 mais une université fusionnée dans laquelle il s’agira de trouver ses marques. Décidément, rien ne nous sera épargné : après la loi LRU, l’IUT2 doit faire face à la fusion et à son cortège de nouveaux changements souvent porteurs d’anxiété et de crainte.

C’est pourquoi, 2015 sera une année utile, non seulement pour réaffirmer le périmètre de nos instituts à statut dérogatoire et de leurs services, mais également pour promouvoir la place de la professionnalisation au sein de la future université fusionnée et de la future COMUE appelée UGA.

Les personnels, marque de l’identité des IUT

Oui, les services des IUT sont consubstantiels à leur identité. C’est grâce à eux qu’un service de proximité est rendu à l’usager, et que nous pouvons développer des relations de qualité avec l’environnement professionnel, économique et institutionnel. Il est donc important d’assurer nos collègues de notre ferme volonté de pérenniser les services existants. La politique RH de l’IUT2 et de l’UPMF aura d’ailleurs déjà permis de titulariser et de stabiliser nombre d’entre eux. Au-delà, nous veillons à l’amélioration continue du fonctionnement des services : les directeurs des IUT du sillon alpin ont ainsi engagé un audit commun des services centraux sur l’année 2014-2015, de façon à partager les bonnes pratiques. Enfin, il a été adopté ces dernières semaines une motion commune par les 5 conseils des IUT du sillon alpin. Elle rappelle notamment la nécessité de préserver les contours de ces mêmes services afin d’accomplir au mieux ces missions de proximité avec les usagers et de relation avec nos partenaires professionnels, économiques et institutionnels.

Je tiens à remercier les conseillers de l’IUT2 et des autres IUT qui ont soutenu cette motion. Ils ont confirmé ainsi cet attachement de nos instituts à leurs services. Dans un contexte complexe et incertain où il est parfois plus simple de faire semblant de ne pas voir, il était indispensable d’affirmer avec force une volonté institutionnelle sur ce sujet. Mais dans ce contexte exigeant, si la garantie des périmètres des services et la stabilisation de la situation de chacun sont toujours recherchées, tout doit être également entrepris pour améliorer sans cesse nos procédures et faire en sorte que nous puissions répondre aux attentes d’une université plus lisible de l’extérieur et qui sera davantage sollicitée par les usagers et nos partenaires. Comme cela a été le cas depuis notre création en 1966, nous devrons être en mesure de maintenir une qualité égale de notre service, car le service public sait aussi être efficace !

Les IUT, porteurs de la professionnalisation à Bac+3 pour l’UGA

Le changement est permanent depuis quelques années et nous oblige à identifier et saisir les opportunités qui s’offrent à nous. Si les IUT n’ont toujours pas obtenu la reconnaissance du grade de licence, si la loi LRU a eu pour effet la perte du fléchage des moyens et de la maîtrise de nos réserves financières, la recomposition institutionnelle de nos universités de tutelle est à coup sûr l’occasion pour obtenir la reconnaissance de notre mission qu’est celle de la professionnalisation à Bac+3. Ces changements seront certainement une opportunité pour jouer pleinement ce rôle. Car l’enjeu majeur, au-delà des considérations financières, est d’être reconnu comme un acteur à part entière de la future UGA. Elle ne doit être en aucun cas synonyme de banalisation et par voie de conséquence de dilution de nos IUT dans ce grand ensemble. C’est pourquoi la vigilance exprimée préalablement prend ici tout son sens, à savoir celle de voir au travers de nos services non pas uniquement des postes mais une marque de notre identité, ou encore de voir non pas de simples entités malléables à souhait au prétexte de rationalisation mais des outils pour rendre un service public encore plus efficace aux usagers et à nos partenaires.

C’est aussi ce que contient cette motion votée par les conseils des 5 IUT du sillon alpin. Si les IUT doivent être reconnus pour leur mission, l’association des IUT du sillon alpin doit être reconnue et exister institutionnellement dans la future UGA. Cette reconnaissance sera la condition nécessaire et indispensable pour nous doter de l’ensemble de la palette des outils qui nous permettra de répondre aux attentes de nos usagers et de nos partenaires. Développer l’alternance sous forme d’apprentissage et de contrats de professionnalisation, piloter des licences générales précisément en alternance, construire des passerelles entre nos licences et les masters en promouvant la formation tout au long de la vie, mais aussi organiser et valoriser les relations entre les IUT et le monde professionnel par la promotion du transfert de technologie ou des collaborations scientifiques seront autant d’axes de développement qui serviront au final l’ensemble de la collectivité universitaire que sera l’UGA.

Si l’année 2015 s’annonce d’ores et déjà passionnante par ces défis à relever, elle sera par ailleurs festive puisque les IUT grenoblois vont fêter leur 50 ans d’existence. Ce sera ici une nouvelle occasion de montrer ce que nous sommes en organisant des colloques scientifiques, en démontrant notre capacité d’innovation pédagogique pour rester en phase avec l’évolution des attentes des usagers et l’évolution du monde professionnel. Ce sera aussi bien entendu l’occasion de fêter nos personnels qui ont permis toutes ces réussites.

Je vous souhaite à tous, très chères et chers collègues, une bonne et heureuse année 2015 en espérant que les moments de bonheur et de partage prendront le pas sur les difficultés de la vie et la discorde. Sincèrement, meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

Pour l’équipe de direction de l’IUT2,

Lionel FILIPPI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *